• Thierry

Yvonand: encore des points à améliorer


Hello,

le vendredi 4 mai, nous avons testé pour la première fois notre nouvelle organisation de plage. Une petite centaine d'ailes à terre, une cinquantaine d'aile sur l'eau, soit un tiers de l'activité de l'Ascension 2017 qui a été un événement marquant les esprits...

J'ai eu de nombreux retours positifs pendant la journée et aussi quelques remarques. Il y a évidemment des personnes déçues de ne plus être parmi les quelques originaux à faire un nouveau sport fun... car ça c'est fini !

Voici quelques points à améliorer très vite si on veut continuer à pouvoir accueillir du monde.

  • zone de montage/décollage

C'est aussi là zone où l'on prépare ses lignes. Comme c'est assez étroit, il faut être rapide.

On gonfle dans la zone de stockage. On amène sa planche dans la zone tampon/board zone, puis on connecte ses lignes dans la zone de montage/décollage.

Inutile de dire qu'il faut être patient et ne démarrer que lorsque l'espace de vol est libre.

  • zone d'atterrissage/démontage

En arrivant en nage tractée, on pose sa planche dans l'espace tampon, puis on atterrit. Immédiatement on roule ses lignes et on déplace son aile le plus loin possible (pas juste à raz de la zone...). On peut aussi demander à son aide de déplacer directement l'aile dans la zone de stockage et rouler ses lignes après.

Etre rapide dans ces moments est la condition qui permet aux gens de rentrer de manière très rapprochée par exemple si le vent tombe !

  • zone tampon (stockage des planches avant le départ ou l'atterro)

C'est une zone de transition. Ne laissez pas votre matériel à cet endroit plus que quelques minutes ! C'est évidemment un point d'engorgement.

  • zone de stockage des ailes (et du reste du matos)

Pour l'instant on n'exige pas que les ailes soient stockées dégonflées, mais dites vous bien que c'est la seule façon de vraiment gagner de la place. Alors groupez les ailes et aidez-nous à faire de l'ordre.

J'ai fait le Beach Marshall pendant ces deux jours. Ce ne sera en tout cas pas toujours le cas. Il faut donc que chacun d'entre vous prenne ce rôle et propage la bonne façon de faire. Il FAUT de temps à autre déplacer les ailes et les grouper...

C'est notre seule chance.

La commune était présente hier, ainsi qu'un journaliste TV en repérage. La police du lac était informée... Nous sommes en sursit. Pensez-y !



291 vues

© KA - 2016 Association Romande de Kitesurf